Patrick, pour qui l’école n’était pas sa priorité, a explosé lorsqu’il a débuté en apprentissage en cuisine. Il avait trouvé sa voie…Alors, travail et encore travail ont été le leitmotiv pendant toutes ces deux années d’ apprentissage pour après quitter sa campagne charolaise et s’exporter à Paris bien jeune puisqu’il avait 17 ans. Quelques expériences à Paris avant l’armée (on la faisait encore), et s’investit ensuite dans les établissements saisonniers de montagne…où il a rencontré son épouse Nathalie…

12
104

Les deux connaissent des expériences différentes, et Patrick a souhaité partir à Bruxelles pendant 1 an avant de revenir sur Paris pour découvrir de nouvelles maisons, notamment au Saint-James Club avenue Bugeot . Une belle opportunité le fait croiser le chemin d’un célèbre hôtel restaurant de montagne ‘Les Fermes de Marie’ où il y est resté quelques années pour ensuite évoluer chef dans différents établissements, dont la Verniaz à Evian.

Les racines charolaises et bourguignonnes de Patrick et de sa femme Nathalie les ont fait revenir dans cette belle région pour reprendre leur propre affaire à Cluny, ce depuis plus de 10 ans, où ils ont pu accomplir leur rêve de s’installer et faire évoluer cette maison centenaire et familiale.